La Noyée

Je l’avais trouvé, mon Autre…

Et je pouvais passer aux choses sérieuses,

L’esprit en paix.

Tout contre son épaule je pouvais

Nager entre mes eaux troublées…

Être heureuse, enfin, apaisée…

Je l’avais trouvé, mon Autre,

Moi qui passais mon temps, rêveuse,

À larmoyer…

Tout contre son épaule je me laissais enfin couler,

Calme et sereine,

Vers mes sphère aquatiques, telle une sirène…

Et me revoici plongée tête la première

Dans mes abysses noirs…

Faites que Neptune me réanime et m’entraîne

Loin de mes vagues houleuses…

Voici que je me noie…

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»