Je l’ai lu dans les runes

Un jour, il se posera,

Comme un oiseau sur un brindille…

Il n’y verra que du feu,

Celui de la braise dans mes pupilles.

Tôt ou tard il me viendra…

Un jour, il déroulera ses ailes

Et se laissera porter par la bise…

Il ne verra que l’élixir,

Celui de l’ivresse promise dans mes bras…

Tôt ou tard il me viendra…

Un jour, il s’offrira à moi

Et, sous l’emprise, me décrochera la lune.

Et si par mégarde il s’égarait…

Je lui volerais dans les plumes.

Tôt ou tard il me viendra.

Je l’ai lu dans les runes.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»