Les Petits Riens

Je perçois la douceur, je sens le baume

De chaque instant de parfum

Dans l’horreur de mes psaumes.

Je pressens la jouissance

Des petits riens…

En osmose avec le vert et le bleu,

Je me fonds dans la flore,

Me cache dans chaque pousse.

Pensée posée sur un pétale,

J’entrevois, lueur, toute la fraîcheur

Florale de mes matins moroses.

Puis la gelée, à fleur de solitude,

S’évapore, magie,

Et je retrouve le bonheur de n’être

Rien d’autre qu’une rose…

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»