Les Doigts ailés

Au-dessus des marécages et des volcans

En imminente fusion,

Il vole, mon oiseau obscur et sauvageon,

En recherche de sang,

En quête de carnage.

Les doigts ailés, le bec aux aguets…

Je t’attends, ô mon ptérodactyle.

Reviens sur mon épaule te reposer…

Du haut de ma montagne, de mes vallées,

Je suis une sorcière préhistorique,

Fée des dinosaures

Et licornes magiques…

Une satanique gitane.

Les doigts ailés, le corps déployé…

Je t’attends, ô mon ptérodactyle.

Reviens sur mon épaule te reposer…

Ô mon ptérodactyle, mon seul ami,

Diabolique allié, reviens vite,

Et repose sur mes épaules malignes

Tes doigts ailés…

 

 

 

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»