Le cinq est un quatre verrouillé

Si le feu passe au vert,

Dans la minute il va m’appeler.

Oh ! Je n’ai pas assez appuyé 

Sur mon pied gauche

Par rapport au droit, et ça me gêne.

Attention aux dalles…

Je dois bien m’équilibrer et répartir

Avec équité le moindre centimètre

De mes pas de cinglée…

Si la feuille tombe du côté recto,

Alors une bonne nouvelle

Va m’être rapportée.

Je vais gagner au loto…

Attention, mon œil gauche

N’a pas assez cligné

Par rapport à l’autre, et ça me gêne.

C’en est assez…

Mais c’est ainsi depuis toujours,

Tout doit être net et calibré

Autour de moi, qui suis frappée

De l’intérieur…

Tout doit être rangé à l’extérieur,

En apparence, tout comme la mienne,

Si trompeuse…

Je parais si normale et suis pourtant

Malade de la tête…

Si le feu passe au rouge,

Je meurs dans la semaine…

Arrêtez tout ça…

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»