L’Araignée

J’ai souvent rêvé d’une araignée géante

Qui se cachait pour m’épier.

Elle n’était pas à mon plafond…

Non…

Elle m’attendait sous mon lit, la sournoise,

Prête à m’épouvanter, et peut-être même

Me blesser mortellement,

La diablesse venue d’outre-tombe et d’au-delà.

Elle n’était pas à mon plafond…

Non… enfin, je crois.

J’apercevais parfois une patte sombre

Dépasser furtivement de mon lit

Ou de derrière une de mes portes…

J’étais préparée à son assaut assassin

Fait de bonds fantastiques et de grognements

D’une créature cruelle et affamée,

Tapie dans les recoins secrets

De mon imagination fertile…

Elle n’était pas à mon plafond…

Non… enfin, je crois.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»